Page 1 sur 1

l'action du froid sur le cpu ?

Posté : 12 déc. 2017, 16:58
par nicegab
bon je savais pas trop où mettre ma question de noob mais ça me semble pas mal là :mrgreen:

j'ai bien compris le principe de plus tu monte le voltage, plus tu chauffe, plus tu doit refroidir.....

pourtant, en ce moment je suis sur un sempron en watercooling et même si je lui collais 2v je suis pas sure qu'il dépasserai les 70°c.

du coup je me demande pourquoi c'est plus perf sous azote ?

Re: l'action du froid sur le cpu ?

Posté : 13 déc. 2017, 21:06
par The Silver
salut si je ne me trompe pas plus le cpu est froid (jusqu'a la limite du coldbug ou la on perd l'affichage) plus les électrons (électricité) va circule facilement dans le cpu donc il va être plus stable.

Re: l'action du froid sur le cpu ?

Posté : 02 janv. 2018, 12:06
par Wizerty
Aussi, le froid permet, entre autre de mettre plus de volt, mais pas que.
Par exemple si tu reste à 1.35V, passer de 80°C à 60°C te permettra de prendre 50 MHz en plus sur un 8700K par exemple.
Passer de 60 à 0 te fera gagner 100 MHz+.... et ça même sans changer le Vcore.

Donc plus il est froid, plus les électrons circule facilement donc plus il est stable.
Plus il circule librement et moi tu l’endommage donc tu peux mettre plus de volt puisqu'il s’endommage moins et qu'il est mieux refroidit.
...
Donc c'est gagnant gagnant

J'ai essayé de trouver des publi que je pourrai te donner et t'expliquer, mais ne les comprenantpas moi même (et pas le temps de les lire splus en détails pour le moment, j'ai laissé tombé enfin après 30min dessus qdf même :o ) .
Mais le sujet semble interessant, je pense que je me pencherai dessus un jour ;)

Re: l'action du froid sur le cpu ?

Posté : 02 janv. 2018, 18:52
par nicegab
ok, merci les gars

t’inquiète wiz j'y comprendrais surement rien .... :mrgreen:

tout ce que je voulais savoir c'était si le froid avait une autre action sur le processeur que juste pouvoir lui mettre plus de volt.....la réponse est oui :D

Re: l'action du froid sur le cpu ?

Posté : 08 janv. 2018, 11:01
par bolc
nicegab a écrit :
02 janv. 2018, 18:52
ok, merci les gars

t’inquiète wiz j'y comprendrais surement rien .... :mrgreen:

tout ce que je voulais savoir c'était si le froid avait une autre action sur le processeur que juste pouvoir lui mettre plus de volt.....la réponse est oui :D
Si je ne dis pas de bêtises.
La résistance électrique d'un conducteur décroit avec la décroissance de la température, jusqu'à, pour certains, les rendre super conducteurs (résistance nulle!). Donc pour toutes les interconnexion en cuivre entre le cpu, les die, imc, mch/nb/pch, appelle le comme tu veux, tu transportes des signaux plus "propres, moins bruités.
Dans un semi-conducteur, les courants de fuite décroissent aussi avec la baisse de la température donc le cpu chauffe encore moins et la tension/courant d'alimentation sont plus stables. idem pr les vrm environnant le cpu, qui envoient des signaux avec moins de bruit.

La fréquence dans tout cela? Le cycle de mesure de la fréquence du cpu dépend fortement de la précision des montées et descentes en tension, du mangement du jiiter
https://web.archive.org/web/20080504162 ... JITTER.png
http://ftm.futureelectronics.com/wp-con ... _pg23a.jpg

je suppose que quand tu refroidis, tu peux continuer à réduire les périodes (augmenter la fréquence, f=1/T) qui sont nettement plus "propres", et tu peux de plus augmenter la tension, qui permet d'accroitre la fréquence d'horloge, sans risque de favoriser l'électro migration d'espèce mopbiles (les dopants du Si, SiGe, qui lui confèrent un caractère dopé n ou p) au niveau des jonctions des millions de transistor.